Crédits immobiliers : les banques veulent des garanties

Crédits immobiliers : les banques veulent des garanties

Crédits immobiliers : maintien des règles strictes jusqu’à fin d’année

Jeudi 15 Octobre 2020, le Haut conseil de stabilité financière (HSCF) a indiqué sa volonté de ne pas assouplir les règles d’endettement imposées aux banques et aux ménages dans le cadre d’une demande de crédit immobilier.

Les acteurs du crédit immobilier ne sont pas d’accord avec cette décision. Décryptage par Fabien Plane.

 

Règle d’endettement des 33%

Parmi les règles contraignantes, on retrouve la règle d’endettement de 33% pour les particuliers. Impossible d’y déroger : les mensualités des crédits immobiliers ne pourront pas dépasser un tiers des revenus nets du ménage.

Face à cela, les acteurs du crédit immobilier (courtiers et banques) proposent une vision différente. Basée sur le reste à vivre et non seulement sur la règle des 33% d’endettement, nous proposons d’assouplir la règle des 33% et d’intégrer à la réflexion un reste à vivre de 1.300 euros.

Le problème est que la contrainte des 33% d’endettement s’applique à chaque emprunteur sans distinction de revenus. Comprenez par-là, qu’un ménage disposant d’un revenu net de 4000 euros ne pourra pas rembourser une mensualité de plus de 1320 euros avec un reste à vivre de pourtant 2680 euros !

 

Prêts de plus de 25 ans bannis

A ce jour, le HSCF banni les prêts immobiliers sur une durée de plus de 25 ans. Il va donc falloir être en capacité de rembourser plus rapidement. Donc des mensualités de remboursement du crédit immobilier plus importantes. Face à cela, le HSCF argue « des taux d’intérêts proches de leurs plus bas historiques » avec une moyenne de 1.12% permettant l’emprunt sur des durées inférieures à 25 ans.

Prochaine réunion du Haut conseil en décembre 2020 pour rendre le verdict d’un assouplissement ou au contraire d’un resserrage de la vis des crédits immobiliers.

Abonnez-vous à notre page Linkedin pour être tenus informés des nouveautés en matière de crédit immobilier !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *