Crédits immobiliers - Une rentrée sous le signe de la prudence

Crédits immobiliers - Une rentrée sous le signe de la prudence

Alors qu’en Août 2020, les taux des crédits immobiliers ont reculé, les banques continuent d’exiger de solides garanties pour permettre l’accession aux crédits immobiliers.

Décryptage avec Fabien Plane.

 

Hausse des apports personnels dans les crédits immobiliers

 

L’une des conséquences de la crise sanitaire à été le durcissement des conditions d’octroi des crédits immobiliers. Les dossiers qui auraient pu être validés il y a quelques mois se retrouvent aujourd’hui refusés. La part des dossiers refusés par les banques augmente, passant de 6% fin mai à presque 11% en août 2020.

Taux de l’usure, recommandations du HSCF et de la Banque de France, tout ceci ne vous aidera pas à obtenir votre crédit immobilier. Lire notre article à ce sujet.

Les plus grandes difficultés concernent les primo-accédants. En effet, l’apport personnel demandé a augmenté pour atteindre 20%. Simulons donc ce que cela représente.

Guillaume et Julie désirent acheter leur première maison pour 250 000 euros.  Ils travaillent en CDI et ont la trentaine. Leur banque va donc leur demander 50 000 euros d’apport personnel contre 25 000 euros l’an passé. Comment peuvent-ils détenir une telle somme à 30 ans ? Mission quasi impossible sans l’aide de leurs parents.

 

Réduction de l’endettement des ménages

 

Ces dernières années, être propriétaire était pour les banques un signe de garantie. Aujourd’hui cela n’est plus suffisant, surtout si le crédit immobilier de votre bien court toujours.

La situation du marché de l’immobilier n’est plus un critère pris en compte par les banques. Il vous faudra désormais disposer d’un apport suffisant et démontrer à votre banque votre capacité à faire face à l’emprunt.

 

Effet sur les taux des crédits immobiliers

 

Les banques craignent une baisse du pouvoir d’achat des ménages et une montée du chômage. De ce fait, elles ont relevé leurs exigences malgré une révision à la baisse de leurs barèmes sur Juillet et Août.

Le taux moyen des prêts du secteur concurrentiel baisse à 1.24% sur Août 2020 (hors assurance).

Malgré une hausse constante des taux depuis fin 2019, les taux moyens restent très attractifs. Pour information en Décembre 2019 le taux moyen était de 1.11%. En Août 2020, ce même taux affichait 1.24%, selon l’Observatoire de l’immobilier.

Il est donc toujours aussi intéressant de financer son achat immobilier par recours à l’emprunt. Toutefois, les conditions d’octroi s’étant durcies, il vous faudra constituer un apport personnel de 20% de la valeur de votre futur bien si vous ne voulez pas voir votre dossier retoqué.

 

Préparer votre dossier pour l’obtention de votre crédit immobilier

 

Si vous désirez faire partie des heureux élus qui ont décroché leur crédit immobilier, voici quelques recommandations :

  • Gérez sainement vos comptes (évitez les situations de découvert, ne souscrivez pas de crédits à la consommation par exemple)
  • Épargnez ou Placez : une gestion saine passe par de l’épargne. Nous pouvons vous aider à sélectionner le type d’épargne le plus adapté à votre situation. Nos fonds sont constitués de fonds responsables
  • Constituez un apport de 20% du montant emprunté
  • Cerise sur le gâteau : mettez toutes les chances de votre côté en faisant expertiser votre futur bien immobilier et en démontrant que vous faites une bonne affaire !

 

Vous ne remplissez pas toutes ces conditions ? Fort d’une expérience de plus de 100 ans, notre équipe saura, grâce à nos relations bancaires,  trouver une solution pour vous sur mesure et cohérente à votre pouvoir d’achat et à vos besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *