Comment faire baisser le coût de son crédit immobilier ?

Comment faire baisser le coût de son crédit immobilier ?

Mis à jour le 04 mars 2022

Sachez qu’il est possible de faire baisser le coût de son crédit immobilier, notamment par le biais d’aides. Vous pourrez ainsi emprunter à moindre frais, réduire le coût global de votre prêt et acquérir le bien de vos rêves. Passons en revue ces dispositifs ou aides.

 

Le prêt à taux zéro (PTZ)

Vous en avez certainement déjà entendu parler. Le prêt à taux zéro ou PTZ vous permet d’emprunter à taux zéro une partie de votre financement. Réservé aux primo-accedants, il est soumis à conditions de revenus, de résidence ainsi qu’au montant de votre projet immobilier. Seuls des frais d’assurance emprunteur vous seront imputés.

Pour tout savoir sur le prêt à taux zéro, nous vous invitons à consulter notre dossier sur la reconduction du prêt à taux zéro.

Le prêt Action Logement (ex prêt 1% Logement)

De nombreuses entreprises cotisent à l’organisme « Action Logement ». Le but est d’aider leurs salariés à financer l’acquisition de leur maison ou appartement. Pour savoir si votre entreprise cotise à ce fonds, rien de plus simple :

  • Votre entreprise doit être une entreprise privée non agricole
  • Elle doit compter 50 salariés minimum

Les avantages du prêt patronal

  • Cumulable avec un PTZ
  • Taux très attractif de 0.50% hors assurance emprunteur
  • Pas de frais de dossier

Les conditions pour bénéficier du prêt patronal

  • Être salarié d’une entreprise privée non agricole de 50 salariés et plus
  • Retraité depuis moins de 5 ans d’une entreprise privée non agricole de 50 salariés et plus
  • Un revenu fiscal de référence sur l’année N-2 ne devant pas dépasser un certain plafond de ressources

Ci-dessous les plafonds à ne pas dépasser pour 2022 :

Situation familiale Zone A Bis Zone A Zone B1 Zone B2 et C DROM
1 personne seule 38 377 € 38 377 € 31 280 € 28 152 € 28 606 €
2 personnes n’ayant aucune personne à charge 57 357 € 57 357 € 41 772 € 37 594 € 38 202 €
3 personnes ou 1 personne seule avec 1 personne à charge 75 188 € 68 946 € 50 233 € 45 210 € 45 941 €
4 personnes ou 1 personne seule avec 2 personnes à charge 89 769 € 82 586 € 60 643 € 54 579 € 55 461 €
5 personnes ou 1 personne seule avec 3 personnes à charge 106 807 € 97 766 € 71 340 € 64 206 € 65 241 €
6 personnes ou 1 personne seule avec 4 personnes à charge 120 186 € 110 017 € 80 399 € 72 359 € 73 527 €
Par personne supplémentaire + 13 390 € + 12 258 € + 8 969 € + 8 070 € + 8 206 €

 

À noter que le département des Pyrénées-Orientales présente plusieurs zones en fonction de votre lieu de résidence :

Zone B1 : Communes ajoutées en zone B1 à partir du 1er octobre 2014 : Argelès-sur-Mer, Le Barcarès, Canet-en-Roussillon, Elne, Latour-Bas-Elne, Perpignan, Saint-Cyprien, Saint-Laurent-de-la-Salanque, Villeneuve-de-la-Raho.

Zone B2 : Alénya, Argelès-sur-Mer, Bages, Baho, Banyuls-sur-Mer, Le Barcarès, Bompas, Cabestany, Canet-en-Roussillon, Canohès, Cerbère, Claira, Collioure, Corneilla-del-Vercol, Elne, Latour-Bas-Elne, Montescot, Perpignan, Peyrestortes, Pézilla-la-Rivière, Pia, Pollestres, Port-Vendres, Rivesaltes, Saint-Cyprien, Saint-Estève, Saint-Féliu-d’Avall, Saint-Laurent-de-la-Salanque, Sainte-Marie, Saint-Nazaire, Saleilles, Le Soler, Théza, Torreilles, Toulouges, Villelongue-de-la-Salanque, Villeneuve-de-la-Raho, Villeneuve-la-Rivière.

Communes ajoutées en zone B2 à partir du 1er octobre 2014 : Baixas, Le Boulou, Céret, Espira-de-l’Agly, Millas, Palau-del-Vidre, Saint-André, Saint-Féliu-d’Amont, Saint-Hippolyte, Thuir.

Toutes les autres communes des Pyrénées-Orientales se trouvent en zone C.

Le montant du prêt patronal

Le prêt patronal ne doit pas représenter plus de 40% du financement total. Il ne doit pas non plus avoir une durée de plus de 25 ans et ne peut pas être cumulé avec un autre prêt d’accession 1% logement.

Pour savoir si votre entreprise cotise bien à l’organisme « Action Logement » nous vous conseillons de vous rapprocher du service des ressources humaines.

Les prêts liés aux PEL et CEL

PEL ou CEL : quelle différence ? Généralement le PEL sert à financer l’acquisition d’un bien là ou le CEL servira à financer des travaux.

Le PEL ou Plan d’Épargne Logement permet de préparer l’acquisition d’un bien immobilier. Il vous permettra de constituer un capital qui vous ouvrira droit à un prêt bancaire dans les conditions prédéfinies à la signature de votre PEL.

Depuis le 1er août 2017 le PEL bénéficie d’un taux de rémunération hors prime d’État de 1%. C’est très bas, son avantage face aux autres livrets d’épargne étant de pouvoir bénéficier d’un prêt bancaire.

Le prêt relais

Le prêt relais est un prêt de très courte durée octroyé par les banques dans le cadre d’un achat de maison en remplacement de son logement actuel en vente. Le principe de cet emprunt est que la banque vous avance l’argent de l’acquisition du nouveau bien immobilier le temps que vous ayez vendu votre logement actuel.

Investir dans l’immobilier nécessite donc de solides connaissances pour celui ou celle désirant optimiser son emprunt. Il est donc souvent nécessaire de se faire accompagner pour s’assurer de bénéficier des meilleures offres de prêt. Spécialisée dans les prêts immobiliers résidents ou non-résidents, notre équipe de courtiers  s’engagent à vous accompagner dans votre processus d’acquisition et de financement de votre futur bien immobilier dans les Pyrénées-Orientales.

Pour nous contacter :

Par téléphone : 04 68 34 28 23

Par mail : accéder au formulaire de contact

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *